Passer au contenu principal

Chaire de recherche du Canada sur la transition à l'âge adulte, sous la direction de Véronique Dupéré

Chaire recherche Canada sur la transition à l'âge adulte

 

Le CReSP tient à féliciter Véronique Dupéré, membre du CReSP, professeure agrégée au Département de psychoéducation à l’Université de Montréal, et son équipe pour la publication du site web officiel de la Chaire de recherche du Canada sur la transition à l'âge adulte. Créée en 2019, cette chaire de niveau 2 est, comme toute chaire de même niveau, octroyée pour une durée de cinq ans. 

Qu’est-ce que la Chaire de recherche du Canada sur la transition à l'âge adulte ?

L’objectif de la Chaire est de soutenir l’insertion socioprofessionnelle, l’adaptation et le bien-être des jeunes peu scolarisés lors de leur entrée dans la vie adulte, de manière à réduire les inégalités sociales pour les générations futures.
Menée par sa titulaire Véronique Dupéré, la Chaire positionne ainsi le travail en partenariat et la mobilisation des connaissances comme partie intégrante de ses activités.

Les projets de recherche se déroulant au sein de la Chaire visent principalement à décrire la correspondance entre les besoins et aspirations de jeunes plus ou moins scolarisés, et les débouchés, services, et sources de soutien qui s’offrent à eux.
Ces questions sont abordées sous les angles théoriques et empiriques et de manière intersectorielle, à partir d’approches quantitatives, qualitatives et mixtes, en s’appuyant sur des sources de données nouvelles et existantes.

Principales recherches en cours

Le Projet Parcours et La Classe enchantée sont actuellement au coeur de la mission de la Chaire et mobilisent l'ensemble de l'équipe. Outre Véronique Dupéré, cette équipe est d'ailleurs composée de treize étudiants et étudiantes qui réalisent leur projet au sein du laboratoire, de cinq auxiliaires de recherche et jusqu'à dix auxiliaires de recherche pivots par année. 

Projet Parcours 

545 jeunes d’horizons variés sont suivis tout au long de la transition de l’adolescence à l’âge adulte, de la fin de l’éducation secondaire obligatoire (vers 16-17 ans) jusqu’à la mi-vingtaine. Tout au long de cette période charnière, les participants au projet sont interviewés afin de renseigner sur leurs expériences dans différents milieux de vie, reliées aux sphères éducatives et vocationnelles, personnelles et familiales, relationnelles et sociales, de santé et d’adaptation, entre autres.

La classe enchantée

Il s'agit d'un programme parascolaire d’enrichissement musical visant à promouvoir la musique ainsi que l’adaptation psychosociale et scolaire des élèves. Ce programme émane d’un partenariat établi initialement entre la Commission scolaire de Montréal et l’École des jeunes de la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Avant que ce programme ne soit implanté à plus large échelle, les partenaires ont souhaité qu’il soit évalué par une équipe interuniversitaire et intersectorielle, afin de déterminer dans quelle mesure le programme atteint ses objectifs et répond aux attentes des différents acteurs impliqués

Soutien à la recherche

La progression des travaux de la Chaire s’avère entre autres possible grâce au soutien financier de divers organismes tels que le Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ), les Chaires de recherche du Canada, l'Institut de recherche en santé du Canada ou encore la MYRIAGONE Chaire McConnell - Université de Montréal en mobilisation des connaissances jeunesse.