Passer au contenu principal

Utilisateurs de connaissances

Par « utilisateur des connaissances », les IRSC entendent une personne susceptible d'utiliser les connaissances issues de la recherche pour prendre des décisions éclairées au sujet de politiques, de programmes et/ou de pratiques en matière de santé. (IRSC, 2016)

L’approche d’application des connaissances intégrée suivie par le CReSP favorise la participation des utilisateurs de connaissances comme partenaires égaux tout au long du processus de la recherche. Les utilisateurs de connaissances des recherches menées au CReSP sont admissibles à obtenir le statut de membre expert régulier au sein du Centre.

Le renforcement des relations entre les équipes et les experts-utilisateurs de connaissances se fait à travers des espaces virtuels de réunions, des séminaires, des webinaires, des infrastructures et des programmes communs. Ceux-ci favorisent ainsi la fréquence, la constance et la richesse des échanges nécessaires à la co-construction des connaissances. 

Les utilisateurs de connaissances sont d’ailleurs représentés dans tous les comités/sous-comités du CReSP; ils contribuent également à la gouvernance du Centre.

Membres experts réguliers nommés en 2020 

RENÉE LATULIPPE, M.A. - COORDINATRICE SCIENTIFIQUE

Photo Officielle Renée Latulippe

Renée Latulippe est titulaire d’un baccalauréat en psychologie de l’Université de Concordia (1988) et d’une maitrise de recherche en sciences de l’éducation de l’Université de Sherbrooke (1994).

Après avoir passé 10 ans comme coordonnatrice de recherche en développement de l’enfant à l’Université Concordia et à l’Université Sherbrooke, puis 6 ans comme directrice adjointe dans un Centre de la petite enfance en Montérégie, madame Latulippe a fait le saut en transfert de connaissances en 2006. Tout d’abord, comme directrice de projets – enfance / jeunesse au Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) et par la suite, à titre de directrice générale du Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD). C’est en 2012 que madame Latulippe s’est jointe à l’équipe de l’INESSS où elle agit actuellement à titre de coordonnatrice scientifique au Secrétariat général - Direction des communications et du transfert de connaissances.

CLAUDIE RODRIGUE - AGENTE DE PLANIFICATION, DE PROGRAMMATION ET DE RECHERCHE 

Photo Officielle Claudie Rodrigue

Claudie Rodrigue est agente de planification, de programmation et de recherche à la direction régionale de santé publique et membre du comité maillage recherche-pratique du CReSP.

Passionnée par le développement des savoirs et avide de connaissances, elle possède une formation universitaire en psychologie, criminologie, traduction ainsi qu'en gestion stratégique du changement. Elle travaille au sein du réseau de la santé et des services sociaux depuis plus de 20 ans et détient une expérience variée en matière d'implantation de pratiques basées sur des données probantes et dans l'élaboration et l'animation d'activités visant le transfert de connaissances issues de la recherche.  

MARIE-HÉLÈNE CHASTENAY, PH.D. - PROFESSIONNELLE SCIENTIFIQUE EN MÉTHODOLOGIE

Marie-Hélène Chastenay est titulaire d’un baccalauréat (1994), d’une maîtrise (1998) et d’un doctorat (2005) en psychologie de l’Université de Montréal.

Dans le cadre de ses études doctorales, elle a été étroitement associée aux travaux du Centre canadien d’excellence Immigration et métropoles et du Groupe de recherche sur l’ethnicité et l’adaptation au pluralisme en éducation (GRÉAPE) au Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM). Sa thèse portait sur l’identité et sur les conceptions de la citoyenneté chez de jeunes adultes québécois, néo-brunswickois et albertains. Madame Chastenay a par la suite poursuivi sa carrière au sein de l’Université de Montréal, comme administratrice de recherche au Bureau Recherche – Développement – Valorisation (BRDV) et comme coordonnatrice scientifique à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM). Elle a ensuite œuvré à titre de conseillère interculturelle au ministère de l’Éducation à la Direction des services d’accueil et d’éducation interculturelle.

C’est en 2017 que madame Chastenay intègre l’INESSS à titre de professionnelle scientifique au sein de la Vice-présidence, Science et gouvernance clinique, pour maintenant travailler au du Bureau du développement et du soutien méthodologique et de l'éthique.

KHADY KÂ , PH.D. - ANALYSTE ET CHERCHEURE

Photo Khady Kâ

Khady Kâ (Dentiste, M.Sc. en Santé Publique, PhD en Science Dentaire) est analyste à l'Agence de la santé publique du Canada au bureau régional du Québec.

Ses champs d’expertise englobent la santé buccodentaire, l’épidémiologie, la santé communautaire, l’évaluation de programmes et la mobilisation des connaissances. Son rôle professionnel consiste à favoriser l'utilisation des données probantes et des pratiques exemplaires dans la pratique et à faciliter l’engagement de parties prenantes provenant de divers secteurs à trouver des pistes de solution à des problématiques de santé publique.


Khady travaille sur plusieurs dossiers incluant principalement le développement sain de l’enfant et la santé des aînés (mobilité, démence, isolement social). Elle est également responsable de « l’Initiative Science en Français » au sein de son organisation. Son implication au sein du bureau du Québec de l’Agence l’amène à collaborer avec des partenaires externes du CReSP, l’INSPQ, l’ESPUM, l’Université McGill, l’Université Laval et l’Université de Sherbrooke. Elle est chargée d’enseignement de clinique à l’ESPUM et supervise régulièrement des stagiaires de fin de programme de maîtrise en santé publique.